Spectacle avec animaux

Les animaux en spectacle

Spectacle enfants avec lions Pour dresser des animaux, il faut les aimer, leur parler, les caresser, mais savoir rappeler à l'ordre d'un claquement de fouet, sans le toucher en spectacle enfants, celui qui n'obéit pas assez vite. Dans d'autres cirques, on peut voir toutes sortes d'animaux dressés : il existe des oiseaux trapézistes, des chiens sauteurs, des singes et des otaries qui jonglent, des ours cyclistes, des kangourous boxeurs, des perroquets parleurs, des éléphants coiffeurs, et même un chimpanzé photographe qui s'applaudit lui-même quand il a terminé son numéro.  Mais les animaux que le public aime voir travailler, ce sont les chevaux, les éléphants et surtout les fauves.

Chevaux en spectacle de cirque

Le cheval est long à comprendre ce qu'on veut lui apprendre, mais il a une très bonne mémoire, et il n'oublie pas. Ces quatre chevaux blancs cabrés du cirque de Moscou dansent, accompagnés par l'orchestre. Ils travaillent « en liberté », commandés par le maître de manège et son assistante. Les acrobaties à cheval constituent les plus anciens numéros du cirque pour enfants. Debout sur un ou plusieurs chevaux, passant d'une bête à l'autre, ramassant un objet au sol sans descendre de monture, évoluant en portant plusieurs partenaires, effectuant un saut périlleux avant de retomber sur la selle du cheval qui continue à trotter, on peut se livrer à toutes sortes d'acrobaties. La «haute école» est plus difficile : il faut habituer le cheval que l'on monte à prendre des poses élégantes, à allonger une de ses pattes, à se cabrer, ruer, valser ou sauter à la corde, avant de se mettre à genoux pour saluer. On arrive même à obtenir en spectacle le galop sur place ou le galop en arrière.

Les éléphants et les enfants

Spectacle avec éléphantsLes éléphants sont les plus grands des animaux terrestres : ceux d'Afrique peuvent mesurer cinq mètres de hauteur et peser huit tonnes. Très puissants, ils portent un arbre sans difficulté. Tous les grands cirques possèdent en spectacle un troupeau d'éléphants ; en Allemagne, en 1934, le cirque Krone en possédait vingt-sept. Le dressage de ces animaux est très long: la préparation d'un numéro demande un an de travail à raison de huit à dix heures par jour. L'éléphant est capricieux, capable d'affection comme d'animosité envers celui qui en a la charge. Rancunier, il ne pardonne jamais les brutalités qu'on lui fait subir. Huit dresseurs sont morts écrasés par leurs éléphants. Avec une infinie patience, on peut lui apprendre à rester en équilibre sur une boule mobile, à jouer aux quilles, à se dresser sur une seule patte de devant, ou encore à marcher à la queue leu leu. On ne peut guère lui demander davantage pensent les enfants. En général, pour le récompenser d'un bon travail, on lui offre une carotte.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site